Cookies Policy
X
Cookie Policy

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

The first tropical alien crayfish species in European waters: the redclaw Cherax quadricarinatus (Von Martens, 1868) (Decapoda, Parastacidae)

MyBook is a cheap paperback edition of the original book and will be sold at uniform, low price.

Buy this article

Price:
$30.00+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[A population of the tropical redclaw crayfish Cherax quadricarinatus (Von Martens, 1868) is reported here for the first time in Europe, despite some occasionally found released individuals found previously in some European countries. The redclaw population was first found in 2009 in the natural river oxbow lake Topla, with thermal hot water springs, in eastern Slovenia (Central Europe). The species is known to be invasive in tropical and subtropical regions, but this is the first record from the temperate climate zone. During intensive sampling with traps, 15 individuals were caught that seemed to belong to a sex- and age-structured population. The low abundance indicated that the population was still in the growth phase of colonization, or that habitat conditions for the species in the oxbow lake were suboptimal. The redclaw individuals were found at temperatures of up to 40°C, but the bulk of the population with sexually mature individuals was restricted to regions between 21 and 31°C. According to the modelled limits of annual water temperature fluctuation, further expansion of the redclaw is expected in the thermal oxbow lake, but invasion to adjacent rivers is less probable at least under current climatic conditions. As a rapidly growing large crayfish, the redclaw could pose a threat to local ecosystems in specific thermal water bodies with unique fauna and flora. Future studies are important to define threats of tropical invaders in specific thermal freshwater ecosystems in Europe. Une population d' « écrevisse bleue » tropicale Cherax quadricarinatus (Von Martens, 1868) est signalée ici pour la première fois en Europe, malgré quelques individus relâchés, trouvés occasionnellement dans quelques pays européens. Cette population a été rencontrée pour la première fois dans le lac Topla (ancien bras mort de la rivière Sava), qui reçoit des sources thermales d'eau chaudes, en Slovénie orientale (Europe Centrale). L'espèce est connue invasive dans les régions tropicales et subtropicales, mais c'est sa première mention dans une zone de climat tempéré. Au cours d'un échantillonnage intensif à l'aide de pièges, 15 individus ont été capturés qui semblaient appartenir à une population bien structurée en âge et sexe. La faible abondance indiquait que la population était encore en phase croissante de colonisation, ou que les conditions de l'habitat pour l'espèce dans le lac n'étaient pas optimales. Les écrevisses ont été trouvées à des températures allant jusqu'à 40°C, mais la majorité de la population présentant des individus sexuellement matures était limitée à des régions entre 21 et 31°C. Selon les limites utilisées dans des modèles de la fluctuation annuelle de la température de l'eau, une expansion future est attendue dans le lac, mais l'invasion vers les rivières adjacentes est moins probable au moins dans les conditions climatiques actuelles. Etant une grande écrevisse à croissance rapide, Cherax quadricarinatus pourrait représenter une menace pour les écosystèmes locaux dans les collections d'eaux thermales à faune et flore uniques. Des études ultérieures seront importantes afin de définir les menaces représentées par les espèces invasives tropicales dans les écosystèmes spécifiques d'eaux douces thermales en Europe., A population of the tropical redclaw crayfish Cherax quadricarinatus (Von Martens, 1868) is reported here for the first time in Europe, despite some occasionally found released individuals found previously in some European countries. The redclaw population was first found in 2009 in the natural river oxbow lake Topla, with thermal hot water springs, in eastern Slovenia (Central Europe). The species is known to be invasive in tropical and subtropical regions, but this is the first record from the temperate climate zone. During intensive sampling with traps, 15 individuals were caught that seemed to belong to a sex- and age-structured population. The low abundance indicated that the population was still in the growth phase of colonization, or that habitat conditions for the species in the oxbow lake were suboptimal. The redclaw individuals were found at temperatures of up to 40°C, but the bulk of the population with sexually mature individuals was restricted to regions between 21 and 31°C. According to the modelled limits of annual water temperature fluctuation, further expansion of the redclaw is expected in the thermal oxbow lake, but invasion to adjacent rivers is less probable at least under current climatic conditions. As a rapidly growing large crayfish, the redclaw could pose a threat to local ecosystems in specific thermal water bodies with unique fauna and flora. Future studies are important to define threats of tropical invaders in specific thermal freshwater ecosystems in Europe. Une population d' « écrevisse bleue » tropicale Cherax quadricarinatus (Von Martens, 1868) est signalée ici pour la première fois en Europe, malgré quelques individus relâchés, trouvés occasionnellement dans quelques pays européens. Cette population a été rencontrée pour la première fois dans le lac Topla (ancien bras mort de la rivière Sava), qui reçoit des sources thermales d'eau chaudes, en Slovénie orientale (Europe Centrale). L'espèce est connue invasive dans les régions tropicales et subtropicales, mais c'est sa première mention dans une zone de climat tempéré. Au cours d'un échantillonnage intensif à l'aide de pièges, 15 individus ont été capturés qui semblaient appartenir à une population bien structurée en âge et sexe. La faible abondance indiquait que la population était encore en phase croissante de colonisation, ou que les conditions de l'habitat pour l'espèce dans le lac n'étaient pas optimales. Les écrevisses ont été trouvées à des températures allant jusqu'à 40°C, mais la majorité de la population présentant des individus sexuellement matures était limitée à des régions entre 21 et 31°C. Selon les limites utilisées dans des modèles de la fluctuation annuelle de la température de l'eau, une expansion future est attendue dans le lac, mais l'invasion vers les rivières adjacentes est moins probable au moins dans les conditions climatiques actuelles. Etant une grande écrevisse à croissance rapide, Cherax quadricarinatus pourrait représenter une menace pour les écosystèmes locaux dans les collections d'eaux thermales à faune et flore uniques. Des études ultérieures seront importantes afin de définir les menaces représentées par les espèces invasives tropicales dans les écosystèmes spécifiques d'eaux douces thermales en Europe.]

Affiliations: 1: Department of Freshwater and Terrestrial Ecosystems Research, National Institute of Biology, Večna pot 111, SI-1000 Ljubljana, Slovenia

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Create email alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Name:*
    Email:*
    Your details
    Name:*
    Email:*
    Department:*
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
     
     
     
    Other:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library

    Thank you

    Your recommendation has been sent to your librarian.

  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation