Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Interaction Entre Individus Et Phénomène Social

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Netherlands Journal of Zoology
For more content, see Archives Néerlandaises de Zoologie (Vol 1-17) and Animal Biology (Vol 53 and onwards).

Plusieurs critères ont été utilisés dans l'étude systématique du phénomène social et des sociétés animales. Leur multiplicité a conduit à diverses formes de classification, parfois trop liées à des types précis d'organisation biologique pour que l'on puisse leur attribuer une valeur générale. D'après RABAUD (1927) le phénomène social, réduit à son principe, se définit par une forme particulière d'interaction entre sujets qui est l'interattraction. Pour mieux saisir son originalité on a, dans un article précédent (GERVET, 1965), cherché à reconnaître et classer les divers types d'interaction individuelle susceptibles d'apparaître dans un groupement. L'importance des échanges de stimuli dans un groupement social a conduit à approfondir plus spécialement ici l'étude des interactions se faisant par voie sensorielle périphérique (effet de foule, action plus spécifique, etc.). En particulier, les formes d'interaction les plus spécifiques impliquent l'existence de consignes, inscrites dans le patrimoine éthologique de l'animal, et associant une réponse déterminée à un stimulus significatif présenté par un congénère. Une brève revue analytique montre que l'existence de telles consignes n'est pas réservée aux animaux sociaux, mais leur multiplication est liée au processus même de socialisation. Si les divers types de groupements sociaux représentent des niveaux de socialisation différents, la multiplicité des systèmes spécifiques d'interaction en fournit un indice fidèle, indépendant du niveau zoologique. On est amené à considérer la socialisation comme un enrichissement du programme éthologique de l'espèce, par apparition de consignes nouvelles associant une réponse précise à une stimulation résultant de l'activité d'un autre sujet. La Société ne peut, dans une telle perspective, se définir par un critère unique (l'interattraction), mais apparait dès que le processus d'enrichissement est suffisamment avancé pour permettre la réalisation d'un Groupe cohérent et organisé.

Affiliations: 1: Institut de Neurophysiologie et Psychophysiologie, Marseille, France

10.1163/002829668X00108
/content/journals/10.1163/002829668x00108
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
6
3
Loading
Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/002829668x00108
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/002829668x00108
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/002829668x00108
1967-01-01
2016-12-11

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Netherlands Journal of Zoology — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation