Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Influences ConjuguéeDu Groupement Et De La QualitéDe La Nourriture Sur La Reproduction De Brachionus Plicatilis O.F. Müller (Rotifére)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Netherlands Journal of Zoology
For more content, see Archives Néerlandaises de Zoologie (Vol 1-17) and Animal Biology (Vol 53 and onwards).

Une influence conjuguée du groupement et de la qualité de la nourriture sur la fécondité quotidienne, le taux net de reproduction et le taux de mixis est mise en évidence chez Brachionus plicatilis. La qualité de la nourriture (et non le changement de régime d'une génération à la suivante) agit sur l'évolution de quotidienne de la ponte et sur le taux de femelles mictiques produites en F1: la ponte est plus rapide et le taux de mixis plus bas avec Dunaliella. Le groupement augmente le taux de mixis lorsque les femelles sont nourries de Dunaliella mais cette action disparaît lorsque l'alimentation se compose de Diogenes. Une dépendance des effets de groupement en fonction de la nourriture a été antérieurement décrite chez Notommata copeus. Mais, contrairement aux observations concernant cette dernière espèce, le groupement agit aussi, chez B. plicatilis, sur le taux net de reproduction et la fécondité quotidienne. Ces derniers sont, en effet, plus élevés chez les femelles groupées par six que chez les femelles isolées. La densité de population, s. str. (isolée de l'effet du groupement) influe également positivement sur ces deux paramètres. Son action apparaît nettement chez les femelles isolées où le taux net de reproduction est lié linéairement au volume disponible par femelle. Un tel lien n'apparaît plus lorsque les femelles sont groupées par six. Aucune influence de la densité de population, s. str., sur le taux de mixis n'a pu être mise en évidence. Quelques hypothèses sur les mécanismes en cause et sur les incidences de ces phénomènes dans la dynamique de population sont présentées. Par suite d'une pointe plus rapide et d'une production moins élevée de femelles mictiques, la croissance de la population de B. plicatilis sera supérieure avec Dunaliella.

Affiliations: 1: Ecole Normale Supérieure, Laboratoire de Zoologie, Paris, France

10.1163/002829679X00313
/content/journals/10.1163/002829679x00313
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
6
3
Loading
Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/002829679x00313
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/002829679x00313
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/002829679x00313
1978-01-01
2016-12-11

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Netherlands Journal of Zoology — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation