Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Sur la date de la création de l'alphabet grec

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Mnemosyne

§1. Introduction. L'absence d'inscriptions retrouvées ne prouve pas l'absence de l'écriture. — §2. L'emploi primaire de l'alphabet grec était celui de la comptabilité. Le créateur était un Ionien d'Eubée. — §3. Les emplois secondaires de l'écriture alphabétique. — §4. Le choix du ḥet pour le h- grec prouve que lors de la création, le h- grec était encore une consonne relativement forte, c.-à-d. que la création date d'env. 1000. L'argumentation de Slings ne tient pas bon. — §5. Les valeurs grecques des lettres phéniciennes dans l'ordre de l'abécédaire. — §6. Les lettres additionnelles. La suppression de lettres devenues surperflues. — §7. La forme originelle du σάν < *tsan. L'emploi du σαμ(Πει) en Ionie et en Pamphylie. — §8. Les arguments décisifs contre l'hypothèse de Slings, qui voit dans le σαμ(Πει) une lettre additionnelle. — §9. La suppression du σαμ(Πει) dans l'abécédaire de Milet, la création du système numéral milésien vers 700 et l'abécédaire de Samos. — §10. L'emploi du fαυ dans le monde ionien-attique de l'époque archaïque. Les noms δίγαμμα et σαμΠει. — §11. L'emploi du σάν pour exprimer s dans les régions de la Crète et de Corinthe. L'emploi ultérieur du nom σάν. — §12. L'emploi crétois et achaïen du ζητα pour -ts- conservé à l'époque archaïque. — §13. L'emploi du σάν pour ts- < kw- (devant voyelle palatale) en Arcadie. — §14. Récapitulation: la date env. 1000 de la création de l'alphabet grec, à laquelle invite le choix du ḥet pour le h- grec, permet une explication cohérente des divers emplois locaux du *tsan > σάν. — §15. Le h- faible de l'eubéen du VIIIe s. (coupe de Pithécuses). L'emploi naxien de la graphie -hs- pour l'aboutissement de -khs-. — §16. La genèse de l'ionien épique d'Homère: ionien oriental avec un vernis eubéen. — §17. L'histoire de s initial et intervocalique en proto-grec; la création de la géminée ss pour s+s en grec septentrional. — §18. La première vague de changements: ts > s, ty > s, ti > si; la différenciation dialectale. — §19. La seconde vague de changements: ty > ts, dy > dz, tw > ts. Les changements ultérieurs du Ier millénaire. — §20. Conclusion.

Affiliations: 1: 1017 ED Amsterdam, Keizersgracht 800

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/1568525981569785
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/1568525981569785
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/1568525981569785
1998-01-01
2016-12-04

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Mnemosyne — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation