Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Modifications sélectives du régime des Vipères (Reptilia : Viperidae) lors de la croissance

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Amphibia-Reptilia

L'étude du régime des Vipères européenes, dans des conditions semi-naturelles, montre que chez six d'entrelles nouveau-nés se nourrissent essentiellement ou exclusivement de petits Lézards, la dépendance vis à vis de ce type de proie étant d'autant plus accentuée et de plus longue durée que les nouveau-nés sont de plus petite taille. Au contraire, les subadultes et les adultes, à partir d'une taille voisine de 40 cm, cessent complètement d'attaquer les Lézards, petits ou grands, leur régime étant composé essentiellement par des Micromammifères. Le fait que les adultes cessent de se nourrir de Lézards répond certainement à une pression de sélection impérieuse. En effet, dans la nature la biomasse des populations de Vipères est presque toujours très supérieure à celle des populations de Lézards, qui sont pourtant indispensables à l'alimentation des nouveau-nés. Un partage des ressources alimentaires est donc nécessaire et, lorsqu'elles deviennent capables d'ingérer des petits Mammifères, les Vipères cessent d'attaquer les Lézards. Deux autres espèces ont cependant résolu ce problème par d'autres méthodes. Chez Vipera latastei monticola, une réduction importante de la taille rétablit un rapport normal entre la biomasse des Vipères et celle des Lézards, seules proies disponibles dans les biotopes très particuliers où survit cette sous-espèce. Chez V. ursinii, la consommation d'Orthoptères fournit aux jeunes une abondance de proies à leur taille et les adultes peuvent continuer à consommer des Lézards, tout en leur adjoignant des Micromammifères.

Affiliations: 1: Laboratoire d'évolution des êtres organisés, Université Pierre et Marie Curie, 105, Boulevard Raspail, F-75006 Paris, France

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853880x00123
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853880x00123
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853880x00123
1980-01-01
2016-12-07

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Amphibia-Reptilia — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation