Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Comportement agonistique du gecko géant diurne Phelsuma madagascariensis grandis

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Amphibia-Reptilia

Les comportements agonistiques du Gekkonidae Phelsuma madagascariensis sont décrits et leurs séquences analysées. Treize comportements sont classés suivant les régions du corps mises en jeu: les contacts entre la tête d'un lézard et une partie du corps de l'autre lézard, les mouvements du corps, de la tête et de la langue. Un test de chi-carré montre que les suites observées entre ces classes de comportements ne sont pas aléatoires. L'ensemble des comportements et leurs suites sont analysés à partir des stimulations possibles apportées par et vers chaque mâle. Les mouvements de langue interviennent dans les suites de comportements les plus fréquentes; que ces suites soient calculées pour l'ensemble des individus ou soient des transitions entre comportement précédant et suivant au sein d'une séquence comportementale établie par un individu. Les oscillations de langue auraient deux rôles importants: ils interviendraient en tant que signal visuel et en tant que mouvement augmentant les possibilités olfactives ou vomérolfactives de ces Gekkonidae. Les mouvements de la tête sont latéraux comme chez de nombreux Geckos. La relation entre le nombre moyen de comportement et la distance entre les individus est utilisée pour estimer le rôle et le changement de rôle des comportements les plus fréquents au sein des parades agonistiques. Les contacts à courte distance (<8 cm) pourraient remplacer les mouvements de langue utilisés le plus fréquemment à plus grande distance.

Affiliations: 1: Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle, Université de Liège, Quai Van Beneden, 22, B-4020 Liège, Belgium; 2: Centre Agronomique de Recherches Appliquées, C.A.R.A.H., rue Paul Pastur 11, B-7800 Ath, et Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle, Université de Liège, Quai Van Beneden 22, B-4020 Liège, Belgium

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853894x00551
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853894x00551
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853894x00551
1994-01-01
2016-12-09

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Amphibia-Reptilia — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation