Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Etude cinématique de la prise de nourriture chez Eublepharis macularius (Reptilia, Gekkonidae) et comparaison au sein des geckos

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Amphibia-Reptilia

L'étude cinématique des diverses phases de la prise de nourriture (capture, réduction, transport et léchage) a été réalisée chez le lézard Gekkonidae Eublepharis macularius grâce à des films tournés à 64 images par seconde. Les profils cinématiques des différentes phases et la comparaison des variables cinématiques décrivant les déplacements maxima des machoires et de la proie, et les durées de ces déplacements au cours des phases successives de la prise de nourriture sont présentés. Une premiere analyse de variance a été utilisée afin de tester 1'effet des facteurs individus et phases ainsi que leur interaction sur les variables cinématiques. Une seconde a permis de tester le facteur espèce sur les variables cinématiques des mouvements des mâchoires entre deux Gekkonidae occupant des niches écologiques différentes: E. macularius (terrestre) et Phetsuma madagascariensis (arboricole). Les effets de la radiation adaptative sur les propriétés cinématiques des mouvements de la tête, des machoires et de la langue au sein des Gekkonidae et des Scleroglossa sont discutés à partir de ces résultats. En conclusion, (1) le profil des différentes phases de la prise de nourriture est semblable pour les Scleroglossa étudiés, mais 1égèrement différent de celui des Iguania (presence d'un plateau appelé SOII dans le profil d'ouverture-fermeture de la gueule au cours des cycles de transport chez les Scleroglossa, p. ex.), (2) les caractéristiques morphométriques des pièces buccales permettent d'expliquer des différences entre les valeurs des variables cinéma- tiques pour chaque espèce.

Affiliations: 1: Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle, Université de Liège, Quai Van Beneden 22, B-4020 Liège, Belgique; 2: Laboratoire d'Ethologie, Centre National de la Recherche Scientifique, Chemin Joseph Aiguier 31, F-13402 Marseille Cedex 9, France; 3: Centre Agronomique de Recherches Appliquées du Hainaut (C.A.R.A.H.), rue Paul Pasteur 11, B-7800 Ath, Belgique

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853895x00361
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853895x00361
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853895x00361
1995-01-01
2016-12-06

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Amphibia-Reptilia — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation