Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Influence Du Groupement En Essaim Artificiel Sur La Tendance Au Vol Du Criquet Pélerin (Schistocerca Gregaria Forsk)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Behaviour

[A l'obscurité, des criquets suspendus individuellement à des manèges en essaim artificiel dans une enceinte isolée ont une tendance au vol nettement accrue par rapport à celle dont ils font preuve en vol isolé. L'effet du groupement en essaim artificiel augmente progressivement et atteint son maximum avant l'apparition des vols soutenus, il diminue ensuite. L'augmentation de l'activité se manifeste par un accroissement de la durée et du nombre de vols élémentaires et parfois par une vitesse de déplacement supérieure. Pour une tendance au vol donnée, l'influence du groupement en essaim est indépendante de l'état phasaire des individus. Le groupement en essaim engendre une activité de vol relativement plus importante si la tendance à voler des animaux est élevée car ils sont plus excitables, excepté à l'époque des vols continus. La suspension individuelle de 2 ou 3 criquets simultanément dans une enceinte a permis d'approcher certains aspects du mécanisme des interrelations phonocinétiques. Les vols intermittents engendrent davantage le vol qu'un déplacement continu. Un vol régulier et silencieux est moins efficace qu'un vol bruyant. Les envols sont très dynamogéniques. Les arrêts de vol peuvent engendrer des envols mais aussi des arrêts de vol selon qu'ils terminent un vol silencieux ou bruyant. Le plus souvent, un criquet est à la fois entraîneur et entraîné. La formation d'essaims artificiels composés à quantité égale de mâles et de femelles n'a pas montré de différences avec les essaims unisexués. L'olfaction ne semble jouer aucun rôle dans la mobilité des essaims. Les interrelations phonocinétiques contribuent très probablement à homogénéiser le départ des essaims dans la nature, à augmenter leurs possibilités de vol et à maintenir leur cohésion quand ils se déplacent, notamment la nuit., A l'obscurité, des criquets suspendus individuellement à des manèges en essaim artificiel dans une enceinte isolée ont une tendance au vol nettement accrue par rapport à celle dont ils font preuve en vol isolé. L'effet du groupement en essaim artificiel augmente progressivement et atteint son maximum avant l'apparition des vols soutenus, il diminue ensuite. L'augmentation de l'activité se manifeste par un accroissement de la durée et du nombre de vols élémentaires et parfois par une vitesse de déplacement supérieure. Pour une tendance au vol donnée, l'influence du groupement en essaim est indépendante de l'état phasaire des individus. Le groupement en essaim engendre une activité de vol relativement plus importante si la tendance à voler des animaux est élevée car ils sont plus excitables, excepté à l'époque des vols continus. La suspension individuelle de 2 ou 3 criquets simultanément dans une enceinte a permis d'approcher certains aspects du mécanisme des interrelations phonocinétiques. Les vols intermittents engendrent davantage le vol qu'un déplacement continu. Un vol régulier et silencieux est moins efficace qu'un vol bruyant. Les envols sont très dynamogéniques. Les arrêts de vol peuvent engendrer des envols mais aussi des arrêts de vol selon qu'ils terminent un vol silencieux ou bruyant. Le plus souvent, un criquet est à la fois entraîneur et entraîné. La formation d'essaims artificiels composés à quantité égale de mâles et de femelles n'a pas montré de différences avec les essaims unisexués. L'olfaction ne semble jouer aucun rôle dans la mobilité des essaims. Les interrelations phonocinétiques contribuent très probablement à homogénéiser le départ des essaims dans la nature, à augmenter leurs possibilités de vol et à maintenir leur cohésion quand ils se déplacent, notamment la nuit.]

Affiliations: 1: Laboratoire d'Ethologie, Faculté des Sciences, Rennes, France

10.1163/156853971X00177
/content/journals/10.1163/156853971x00177
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
10
5
Loading
Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853971x00177
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853971x00177
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853971x00177
1971-01-01
2017-01-17

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Behaviour — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation