Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Ontogenese Du Comportement De Capture Chez La Larve D'Agrion (Calopteryx Auct.) Splendens Harris (Odonatopteres)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Behaviour

Toutes les séquences décrites chez les larves âgées sont observées chez les larves du premier stade. Un comportement exploratoire intense caractérise ces dernières, chaque séquence se déroulant assez lentement; de plus, seule la séquence de déplacement est facultative. Au fur et à mesure de la croissance, et à partir du stade 6, on constate que: - la mobilité antennaire augmente, - l'enchaînement des séquences se perfectionne (diminution de la durée du cycle de capture, suppression de séquences comme l'exploration). En outre, ou peut définir, en ce qui concerne la réactivité des larves vis-à-vis des leurres, un diamètre liminaire inférieur, en dessous duquel le leurre laisse les larves plus ou moins indifférentes et au-dessus duquel le leurre devient attractif, et un diamètre liminaire supérieur dont l'effet provoque des réactions de fuite. Au cours de l'ontogenèse, la distance maximale de détection antennaire ou tarsale augmente régulièrement en fonction du diamètre du leurre. Pour chaque antenne, le volume de perception a la forme d'un ellipsoïde dont le grand axe coïncide avec l'axe de l'antenne. Au stade 7, se situe l'achèvement d'un phénomène mis en évidence lors de la stimulation à distance des différents tarses: cette stimulation est suivie, chez les jeunes larves, du décrochement de la patte correspondante, avant que les extrémités antennaires entrent en contact avec le leurre. Progressivement, la fréquence des décrochements diminue. Finalement le tarse reste à la même place au cours de sa stimulation, et sert de pivot lors de la rotation. L'ajustement de la capture s'effectue rapidement dans la mesure où les mouvements d'orientation de l'animal sont exacts et précis. Comme les réactions des larves deviennent plus rapides au cours de l'ontogenèse, que la séquence d'exploration peut être supprimée, et que la précision des mouvements d'orientation augmente, on suppose la mise en œuvre, au cours de la vie larvaire, de processus de maturation du système nerveux et du système musculaire.

Affiliations: 1: Département de Biologie animale et Zoologie, Université Claude Bernard, Lyon, Villeurbanne, France

10.1163/156853974X00183
/content/journals/10.1163/156853974x00183
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
6
3
Loading
Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853974x00183
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853974x00183
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853974x00183
1974-01-01
2016-12-04

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Behaviour — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation