Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

[Chevauchée Nuptiale Et Accouplement Chez L'Isopode Terrestre Helleria Brevicornis Ebner (Tylidae). Analyse Des Facteurs Qui Contrôlent Ces Deux Phases Du Comportement Sexuel, Chevauchée Nuptiale Et Accouplement Chez L'Isopode Terrestre Helleria Brevicornis Ebner (Tylidae). Analyse Des Facteurs Qui Contrôlent Ces Deux Phases Du Comportement Sexuel]

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Behaviour

[1) Chez l'Onoscoïde étudié, la séquence sexuelle comporte une chevauchée nuptiale de longue durée, pouvant débuter plusieurs jours avant la mue parturielle de la femelle et se terminant 48 heures environ après la mue. Au cours de cette chevauchée, la copulation intervient toujours à la mue de la femelle. 2) Dans l'étude expérimentale présentée ici, chaque mâle d'Helleria est placé en présence d'un partenaire. Chaque essai dure 30 minutes ; et les partenaires diffèrent entre eux par l'état physiologique, le sexe ou même l'espèce. L'analyse comparée des résultats apporte des informations sur les facteurs qui contrôlent les deux phases du comportement sexuel: la chevauchée nuptiale et la copulation. La chevauchée nuptiale. Une chevauchée à caractère bref et rudimentaire peut apparaître en présence de n'importe quel individu, appartenant ou non à la même espèce, ce qui indique une faible spécifité des facteurs impliqués au niveau du déclenchement de la chevauchée. Mais la chevauchée ne se poursuit qu'en présence d'une situation très spécifique: l'approche de la mue parturielle chez une femelle de la même espèce. Le facteur impliqué est vraisemblablement de nature chimique, apparaissant chez les femelles au cours de l'intermue précédant la mue parturielle. La copulation. La situation qui déclenche chez le mâle les manoeuvres copulatoires implique seulement chez le partenaire (quel que soit son sexe ou son espèce) un état de mue. Par contre les manoeuvres ne peuvent se dérouler jusqu'au coït qu'en présence d'une situation très spécifique : une femelle en mue parturielle et de la même espèce. Deux types de contrôle interviennent alors : - un contrôle comportemental: seules les femelles d'Helleria en mue parturielle présentent la réponse d'immobilisation en extension aux manoeuvres copulatoires du mâle; - un contrôle anatomique : c'est à la mue parturielle que les orifices génitaux des femelles s'ouvrent largement, permettant ainsi le coït. 3) Le chevauchée nuptiale de longue durée, parce qu'elle nécessite des conditions très spécifiques et qu'elle maintient l'union des partenaires jusqu'à la période favorable, réduit le risque de non-fécondation pour la femelle : - elle empêche le mâle de tenter des manoeuvres copulatoires sur d'autres sujets; - elle évite l'absence d'un mâle au seul moment propice à la copulation, la mue parturielle., 1) Chez l'Onoscoïde étudié, la séquence sexuelle comporte une chevauchée nuptiale de longue durée, pouvant débuter plusieurs jours avant la mue parturielle de la femelle et se terminant 48 heures environ après la mue. Au cours de cette chevauchée, la copulation intervient toujours à la mue de la femelle. 2) Dans l'étude expérimentale présentée ici, chaque mâle d'Helleria est placé en présence d'un partenaire. Chaque essai dure 30 minutes ; et les partenaires diffèrent entre eux par l'état physiologique, le sexe ou même l'espèce. L'analyse comparée des résultats apporte des informations sur les facteurs qui contrôlent les deux phases du comportement sexuel: la chevauchée nuptiale et la copulation. La chevauchée nuptiale. Une chevauchée à caractère bref et rudimentaire peut apparaître en présence de n'importe quel individu, appartenant ou non à la même espèce, ce qui indique une faible spécifité des facteurs impliqués au niveau du déclenchement de la chevauchée. Mais la chevauchée ne se poursuit qu'en présence d'une situation très spécifique: l'approche de la mue parturielle chez une femelle de la même espèce. Le facteur impliqué est vraisemblablement de nature chimique, apparaissant chez les femelles au cours de l'intermue précédant la mue parturielle. La copulation. La situation qui déclenche chez le mâle les manoeuvres copulatoires implique seulement chez le partenaire (quel que soit son sexe ou son espèce) un état de mue. Par contre les manoeuvres ne peuvent se dérouler jusqu'au coït qu'en présence d'une situation très spécifique : une femelle en mue parturielle et de la même espèce. Deux types de contrôle interviennent alors : - un contrôle comportemental: seules les femelles d'Helleria en mue parturielle présentent la réponse d'immobilisation en extension aux manoeuvres copulatoires du mâle; - un contrôle anatomique : c'est à la mue parturielle que les orifices génitaux des femelles s'ouvrent largement, permettant ainsi le coït. 3) Le chevauchée nuptiale de longue durée, parce qu'elle nécessite des conditions très spécifiques et qu'elle maintient l'union des partenaires jusqu'à la période favorable, réduit le risque de non-fécondation pour la femelle : - elle empêche le mâle de tenter des manoeuvres copulatoires sur d'autres sujets; - elle évite l'absence d'un mâle au seul moment propice à la copulation, la mue parturielle.]

Affiliations: 1: Institut de Neurophysiologie et Psychophysiologie CNRS, Marseille, France

10.1163/156853977X00441
/content/journals/10.1163/156853977x00441
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
6
3
Loading
Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853977x00441
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853977x00441
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853977x00441
1977-01-01
2016-09-28

Sign-in

Can't access your account?
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation