Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Les Comportements Lies a L'Occupation Du Site De Reproduction Chez La Mouette Tridactyle (Rissa Tridactyla) Les Comportements De Pre-Atterrissage

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Behaviour

[L'observation des circonstances d'atterrissage et l'analyse de la signification des comportements adoptés par les Mouettes tridactyles (Rissa tridactyla) lors de 2532 atterrissages a permis de distinguer trois types de comportements pré-atterrissage. L'émission d'un ou plusieurs Long Call lors de la phase d'approche semble jouer le rôle de vecteur d'identité et permet la reconnaissance réciproque des partenaires, avant même l'atterrissage sur le nid très étroit, ce qui en facilite le déroulement. Ce type de cri précède toujours les retrouvailles des reproducteurs et a pour fonction de prévenir le partenaire afin d'un diminuer sa réaction agressive. L'émission du cri de Bow and Moan véhicule une certaine agressivité de la part du nouvel arrivant et l'occupant du site s'envole souvent avant même son arrivée. Ce cri précède généralement les interactions agressives initiées par l'oiseau qui se pose. Les atterrissages silencieux sont principalement le fait d'oiseaux en situation de fuite. S'il y a un occupant dans le nid concerné, il est surpris et réagit souvent agressivement. Ce type de comportement adopté quelquefois lors de l'apport de matériaux, semble rendu possible par les circonstances propres de cette activité. Ces cris de pré-atterrissages établissent une réelle communication acoustique avec les congénères et sont adaptatifs. Les comportements d'atterrissage étant une composante importante du niveau sonore des colonies de reproduction, il est probable que la petitesse de la surface d'atterrissage dûe à la nidification en falaise soit, au moins en partie, responsable du caractère bruyant de cette espèce. Cette interprétation est confortée par la comparaison de la biologie de reproduction et d'atterrissage, du niveau sonore des colonies et des comportements d'atterrissage de huit autres espèces d'oiseaux coloniaux. Le contexte social de la colonie ayant de nombreuses conséquences sur la psychophysiologie de reproduction des oiseaux, il est permis d'affirmer que les communications acoustiques en relation avec la biologie particulière de cette espèce ont dû influencer grandement sa démographie., L'observation des circonstances d'atterrissage et l'analyse de la signification des comportements adoptés par les Mouettes tridactyles (Rissa tridactyla) lors de 2532 atterrissages a permis de distinguer trois types de comportements pré-atterrissage. L'émission d'un ou plusieurs Long Call lors de la phase d'approche semble jouer le rôle de vecteur d'identité et permet la reconnaissance réciproque des partenaires, avant même l'atterrissage sur le nid très étroit, ce qui en facilite le déroulement. Ce type de cri précède toujours les retrouvailles des reproducteurs et a pour fonction de prévenir le partenaire afin d'un diminuer sa réaction agressive. L'émission du cri de Bow and Moan véhicule une certaine agressivité de la part du nouvel arrivant et l'occupant du site s'envole souvent avant même son arrivée. Ce cri précède généralement les interactions agressives initiées par l'oiseau qui se pose. Les atterrissages silencieux sont principalement le fait d'oiseaux en situation de fuite. S'il y a un occupant dans le nid concerné, il est surpris et réagit souvent agressivement. Ce type de comportement adopté quelquefois lors de l'apport de matériaux, semble rendu possible par les circonstances propres de cette activité. Ces cris de pré-atterrissages établissent une réelle communication acoustique avec les congénères et sont adaptatifs. Les comportements d'atterrissage étant une composante importante du niveau sonore des colonies de reproduction, il est probable que la petitesse de la surface d'atterrissage dûe à la nidification en falaise soit, au moins en partie, responsable du caractère bruyant de cette espèce. Cette interprétation est confortée par la comparaison de la biologie de reproduction et d'atterrissage, du niveau sonore des colonies et des comportements d'atterrissage de huit autres espèces d'oiseaux coloniaux. Le contexte social de la colonie ayant de nombreuses conséquences sur la psychophysiologie de reproduction des oiseaux, il est permis d'affirmer que les communications acoustiques en relation avec la biologie particulière de cette espèce ont dû influencer grandement sa démographie.]

Affiliations: 1: (C.N.R.S./C.R.B.P.O., 55 rue Buffon, 75005 Paris, France

10.1163/156853987X00143
/content/journals/10.1163/156853987x00143
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
6
3
Loading
Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156853987x00143
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156853987x00143
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156853987x00143
1987-01-01
2016-08-25

Sign-in

Can't access your account?
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation