Cookies Policy
X
Cookie Policy

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Sexual differences of the feeding claws and mouthparts of the fiddler crab, Uca arcuata (De Haan, 1833) (brachyura, Ocypodidae)

MyBook is a cheap paperback edition of the original book and will be sold at uniform, low price.

Buy this article

Price:
$30.00+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[Morphological features of the minor claw and of the first and second maxillipeds of the fiddler crab, Uca arcuata were studied. Males have a claw with a longer dactylus and propodus than females, but differences are very small. No sexual difference was found in the width of claw. Males have a higher and deeper minor claw than females. There are no clear sexual differences in the numbers of hair-like setae that occur on the outer and inner surface of the minor claws. Sexual difference was observed in the length of basket setae but not in their number. No clear sexual differences were observed in the length and width of the first and second maxillipeds. The total number of setae that occur on the anterior half of the inner surface of the second maxilliped was counted. No sexual difference was found. The total number and density of the setae that occur on the outer surface of the basal endite of the first maxilliped were examined. No clear sexual differences were found. In the width of the third maxillipeds, we found no sexual difference, either. Our results thus suggest that no sexual differences in the mouthparts exist yet, studies of feeding behaviour show, that females scoop 70% more frequently than males with two chelipeds, and that males collect 46% more substratum in one scoop than do females.

Les caractéristiques morphologiques de la petite pince et des premier et second maxillipèdes du crabe violoniste Uca arcuata ont été étudiées. Les mâles ont une pince dont le dactyle et le propode sont plus longs que chez les femelles, bien que la différence soit très faible. Aucune différence entre les sexes n'a été trouvée sur la largeur de la pince. Les mâles ont une petite pince plus haute et plus profonde que celle des femelles. Il n'y a aucune différence claire entre les sexes dans le nombre des soies fines présentes sur les surfaces interne et externe des petites pinces. Des différences ont été observées entre les sexes sur la longueur des soies de l'extrémité, mais pas dans leur nombre. Aucune telle différence n'a été observée dans la longueur et la largeur des premier et second maxillipèdes. Le nombre total de soies situées sur la moitié antérieure de la surface interne du second maxillipède a été compté. Aucune différence n'a été trouvée entre mâle et femelle. Le nombre total et la densité des soies de la surface externe de l'endite basal du premier maxillipède ont été examinés. Là encore, aucune différence n'a été trouvée. Dans la largeur du troisième maxillipède, nous n'avons trouvé aucune différence entre les sexes. Nos résultats suggèrent qu'il n'y a aucune différence entre les sexes au niveau des appendices buccaux. Les études que nous avons menées sur le comportement nutritionnel de ces animaux montrent que les femelles ratissent avec les deux pinces 70% plus fréquemment que les mâles, mais que les mâles transportent 46% de substrat de plus que les femelles en un seul geste., Morphological features of the minor claw and of the first and second maxillipeds of the fiddler crab, Uca arcuata were studied. Males have a claw with a longer dactylus and propodus than females, but differences are very small. No sexual difference was found in the width of claw. Males have a higher and deeper minor claw than females. There are no clear sexual differences in the numbers of hair-like setae that occur on the outer and inner surface of the minor claws. Sexual difference was observed in the length of basket setae but not in their number. No clear sexual differences were observed in the length and width of the first and second maxillipeds. The total number of setae that occur on the anterior half of the inner surface of the second maxilliped was counted. No sexual difference was found. The total number and density of the setae that occur on the outer surface of the basal endite of the first maxilliped were examined. No clear sexual differences were found. In the width of the third maxillipeds, we found no sexual difference, either. Our results thus suggest that no sexual differences in the mouthparts exist yet, studies of feeding behaviour show, that females scoop 70% more frequently than males with two chelipeds, and that males collect 46% more substratum in one scoop than do females.

Les caractéristiques morphologiques de la petite pince et des premier et second maxillipèdes du crabe violoniste Uca arcuata ont été étudiées. Les mâles ont une pince dont le dactyle et le propode sont plus longs que chez les femelles, bien que la différence soit très faible. Aucune différence entre les sexes n'a été trouvée sur la largeur de la pince. Les mâles ont une petite pince plus haute et plus profonde que celle des femelles. Il n'y a aucune différence claire entre les sexes dans le nombre des soies fines présentes sur les surfaces interne et externe des petites pinces. Des différences ont été observées entre les sexes sur la longueur des soies de l'extrémité, mais pas dans leur nombre. Aucune telle différence n'a été observée dans la longueur et la largeur des premier et second maxillipèdes. Le nombre total de soies situées sur la moitié antérieure de la surface interne du second maxillipède a été compté. Aucune différence n'a été trouvée entre mâle et femelle. Le nombre total et la densité des soies de la surface externe de l'endite basal du premier maxillipède ont été examinés. Là encore, aucune différence n'a été trouvée. Dans la largeur du troisième maxillipède, nous n'avons trouvé aucune différence entre les sexes. Nos résultats suggèrent qu'il n'y a aucune différence entre les sexes au niveau des appendices buccaux. Les études que nous avons menées sur le comportement nutritionnel de ces animaux montrent que les femelles ratissent avec les deux pinces 70% plus fréquemment que les mâles, mais que les mâles transportent 46% de substrat de plus que les femelles en un seul geste.]

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Create email alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Name:*
    Email:*
    Your details
    Name:*
    Email:*
    Department:*
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
     
     
     
    Other:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library

    Thank you

    Your recommendation has been sent to your librarian.

  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation