Cookies Policy
X
Cookie Policy

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Salinity tolerance in the early larval stages of Carcinus maenas (Decapoda, Brachyura), a recent invader of the Bras d'Or lakes, Nova Scotia, Canada

MyBook is a cheap paperback edition of the original book and will be sold at uniform, low price.

Buy this article

Price:
$30.00+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

The European green crab, Carcinus maenas, is an extremely successful species worldwide. C. maenas was first recorded in Nova Scotia in 1953, and by the 1990s it was found in the Bras d'Or Lakes in Cape Breton. Adults of C. maenas can tolerate salinities as low as 4. However, their larvae are not known to survive in salinities below 20 in their native range. High abundances of adult and juvenile C. maenas, as well as zoea-1 larvae and megalopae, are recorded in the Bras d'Or Lakes, where surface salinity may rarely exceed 20. It is possible that the early zoeal stages are more tolerant of lower salinities than those from their native habitat. Alternatively, they may have developed a tolerance for short-term exposure to low salinities. To examine the long-term tolerance of early zoeal stages (zoea-1 and zoea-2) of C. maenas to different salinities, newly released larvae from females from the Bras d'Or Lakes were individually reared in the laboratory at four practical salinities (14, 17, 20, 26). Larval survival decreased sharply and larvae did not develop past zoea-1 in salinities of 14 and 17, while larvae reared at a salinity of 20 did not survive past zoea-2 and larvae reared at a salinity of 26 completed development to the megalopa stage. Variation in larval survival among females was greatest at 26 and decreased with decreasing salinity. To examine the short-term tolerance of early zoeae, newly released zoeae were initially placed in a salinity of 14 for 1 day or 20 for 3 days, before being transferred to a salinity of 26. Larval survival did not increase and development did not resume after larvae were transferred to the higher salinity. These results suggest that early larval stages of C. maenas from the Bras d'Or Lakes are not adapted to either long, or short-term exposures to the low salinities typical of the surface waters of the Lakes. It is possible that these larvae may be able to tolerate exposure to low salinity water for shorter periods than those examined, or that they are behaviourally avoiding waters of low salinity in order to survive in this invaded habitat. Le crabe vert européen, Carcinus maenas est une espèce extrêmement répandue dans le monde. C. maenas fut pour la première fois signalé de Nouvelle-Ecosse en 1953, et dans les années 1990, retrouvé dans les lacs du Bras d'Or dans l'île du Cap-Breton. Les adultes de C. maenas peuvent tolérer des salinités aussi faibles que 4. Cependant, leurs larves ne sont pas connues pour survivre à des salinités inférieures à 20 dans leur milieu d'origine. Des abondances élevées de C. maenas adultes et juvéniles, ainsi que de larves zoés 1 et de mégalopes, ont été observées dans les lacs du Bras d'Or, où la salinité de surface dépasse rarement 20. Il est possible que les premiers stades zoés soient plus tolérants à des salinités inférieures à celles de leur habitat d'origine. Ou bien, il se peut qu'ils aient développé une tolérance à de courtes expositions à de faibles salinités. Afin d'examiner la tolérance à long terme des premiers stades zoés (zoé 1 et zoé 2) de C. maenas à différentes salinités, des larves nouvellement libérées par des femelles des lacs du Bras d'Or ont été élevées individuellement au laboratoire à quatre différentes salinités (14, 17, 20 et 26). La survie larvaire diminuait rapidement et les larves ne se sont pas développées après le stade zoé 1 aux salinités 14 et 17, tandis que celles élevées à une salinité de 20 n'ont pas survécu au stade zoé 2 et que les larves placées à une salinité de 26 ont effectué leur développement jusqu'au stade mégalope. La variation de la survie chez les femelles était la plus grande à 26 et diminuait à salinité décroissante. Afin d'examiner la tolérance à court terme des premiers stades zoés, des zoés nouvellement écloses ont été placées tout d'abord à une salinité de 14 pendant une journée ou à 20 pendant trois jours, avant d'être transférées à une salinité de 26. La survie larvaire n'a pas augmenté et le développement n'a pas repris après que les larves aient été transférées à une salinité plus élevée. Ces résultats suggèrent que les premiers stades larvaires de C. maenas des lacs du Bras d'Or ne sont pas adaptés à l'exposition à court comme à moyen terme aux salinités basses typiques des eaux de surface de ces lacs. Il est possible que ces larves puissent tolérer une exposition à une eau de faible salinité pour des périodes plus courtes que celles étudiées ici, ou qu'elles soient capables d'éviter les eaux de faible salinité par un comportement adapté, de façon à survivre dans cet habitat.

Affiliations: 1: Department of Oceanography, Dalhousie University, Halifax, Nova Scotia, Canada, B3H 4J1

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Create email alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Name:*
    Email:*
    Your details
    Name:*
    Email:*
    Department:*
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
     
     
     
    Other:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library

    Thank you

    Your recommendation has been sent to your librarian.

  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation