Cookies Policy
X
Cookie Policy

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Five Pedunculate Cirripeds From the Western Pacific, Including Two New Forms

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
MyBook is a cheap paperback edition of the original book and will be sold at uniform, low price.

Buy this article

Price:
$30.00+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[Cinq Cirripèdes Pédonculés du Pacifique occidental sont décrits dans cet article. Pour trois d'entre eux, il s'agit de localités nouvelles, et les deux autres sont des formes nouvelles. Les trois espèces provenant de localités nouvelles sont redécrites parce que chacune possède plusieurs synonymies sur lesquelles certains auteurs ne sont pas d'accord ou parce que les premières descriptions ne correspondent pas exactement aux formes considérées ici. Ces espèces sont: Ibla camingi sibogae (Hoek, 1907) et Octolasmis cor (Aurivillius, 1892), toutes deux de Truk, Iles Carolines, et Octolasmis lowei (Darwin, 1851) de l'atoll Kapingamarangi, Iles Carolines. Les formes nouvelles sont: Paralepas palinuri urae subsp. nov. de Kapingamarangi, et Heteralepas utinomii sp. nov. des eaux profondes au large de la côte est de Tasmanie. La population intercotidale d'Ibla cumingi sibogae à Truk est une extension de la distribution connue de l'espèce de quelque deux mille kilomètres vers l'est. Elle constitue aussi la première capture de la sous-espèce à l'est des eaux indonésiennes. Octolasmis cor a été signalée par de nombreux auteurs sur les branchies du crabe de Mangrove Scylla serrata, à travers l'Indo-Pacifique. Les séries de croissance décrites ici font apparaître des changements considérables dans la configuration des plaques capitulaires et dans l'ornementation capitulo-pédonculaire, encore que les pièces buccales et la chaetotaxie présentent une constance de forme marquée. Beaucoup d'espèces de ce genre, aujourd'hui considérées comme synonymes d'O. cor par certains auteurs, ont été caractérisées dans les descriptions originales par la forme de plaques et par l'ornementation, non par les appendices. Ainsi, presque toutes les formes dans la série "cor" (celles où les terga manquent) doivent être réexaminées. Octolasmis lowei n'avait pas été, jusqu'à présent, signalé sur Parribacus antarcticus. Paralepas palinuri n'était connu que des caux sud-africaines et Heteralepas utinomii est considérée comme la plus méridionale connue des espèces de la famille., Cinq Cirripèdes Pédonculés du Pacifique occidental sont décrits dans cet article. Pour trois d'entre eux, il s'agit de localités nouvelles, et les deux autres sont des formes nouvelles. Les trois espèces provenant de localités nouvelles sont redécrites parce que chacune possède plusieurs synonymies sur lesquelles certains auteurs ne sont pas d'accord ou parce que les premières descriptions ne correspondent pas exactement aux formes considérées ici. Ces espèces sont: Ibla camingi sibogae (Hoek, 1907) et Octolasmis cor (Aurivillius, 1892), toutes deux de Truk, Iles Carolines, et Octolasmis lowei (Darwin, 1851) de l'atoll Kapingamarangi, Iles Carolines. Les formes nouvelles sont: Paralepas palinuri urae subsp. nov. de Kapingamarangi, et Heteralepas utinomii sp. nov. des eaux profondes au large de la côte est de Tasmanie. La population intercotidale d'Ibla cumingi sibogae à Truk est une extension de la distribution connue de l'espèce de quelque deux mille kilomètres vers l'est. Elle constitue aussi la première capture de la sous-espèce à l'est des eaux indonésiennes. Octolasmis cor a été signalée par de nombreux auteurs sur les branchies du crabe de Mangrove Scylla serrata, à travers l'Indo-Pacifique. Les séries de croissance décrites ici font apparaître des changements considérables dans la configuration des plaques capitulaires et dans l'ornementation capitulo-pédonculaire, encore que les pièces buccales et la chaetotaxie présentent une constance de forme marquée. Beaucoup d'espèces de ce genre, aujourd'hui considérées comme synonymes d'O. cor par certains auteurs, ont été caractérisées dans les descriptions originales par la forme de plaques et par l'ornementation, non par les appendices. Ainsi, presque toutes les formes dans la série "cor" (celles où les terga manquent) doivent être réexaminées. Octolasmis lowei n'avait pas été, jusqu'à présent, signalé sur Parribacus antarcticus. Paralepas palinuri n'était connu que des caux sud-africaines et Heteralepas utinomii est considérée comme la plus méridionale connue des espèces de la famille.]

Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854060x00159
1960-01-01
2015-03-05

Affiliations: 1: Department of Zoology, University of California, Berkeley

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to email alerts
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Name:*
    Email:*
    Your details
    Name:*
    Email:*
    Department:*
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
     
     
     
    Other:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library

    Thank you

    Your recommendation has been sent to your librarian.

  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation