Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

The Relation of Water Uptake and Oxygen Consumption of Body Tissues To the Moulting Cycle in Balanus Balanoides (L.)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

[La relation entre la teneur en eau et la respiration des tissus du corps, avec référence au cycle de mue, a été déterminée pour Balanus balanoides. La teneur en eau et le quotient respiratoire présentent un cycle en corrélation avec le cycle de mue, qui est analogue à celui décrit pour beaucoup d'autres Crustacés. Une comparaison avec d'autres Crustacés montre un maximum plus élevé dans la teneur en eau, ce qui est en relation avec l'absence d'un exosquelette calcifié, la rapidité de la mue et la faiblesse relative de l'accroissement de taille à la mue. Le cycle de respiration ressemble étroitement à celui de Palaemon serratus (de Naples), et d'autres analogies laissent supposer que les mécanismes de contrôle puissent être les mêmes dans les deux cas. Le contrôle hormonal de ces processus est discuté., La relation entre la teneur en eau et la respiration des tissus du corps, avec référence au cycle de mue, a été déterminée pour Balanus balanoides. La teneur en eau et le quotient respiratoire présentent un cycle en corrélation avec le cycle de mue, qui est analogue à celui décrit pour beaucoup d'autres Crustacés. Une comparaison avec d'autres Crustacés montre un maximum plus élevé dans la teneur en eau, ce qui est en relation avec l'absence d'un exosquelette calcifié, la rapidité de la mue et la faiblesse relative de l'accroissement de taille à la mue. Le cycle de respiration ressemble étroitement à celui de Palaemon serratus (de Naples), et d'autres analogies laissent supposer que les mécanismes de contrôle puissent être les mêmes dans les deux cas. Le contrôle hormonal de ces processus est discuté.]

Affiliations: 1: The Marine Station, Millport, Scotland

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854063x00345
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854063x00345
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854063x00345
1963-01-01
2016-12-08

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation