Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

The Larval Stages of Pagurus Marshi Benedict (Decapoda, Anomura) Reared in the Laboratory 1)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

Un certain nombre d'oeufs du Paguride des Antilles, Pagurus marshi, ont éclos en laboratoire et les larves ont été élévées durant quatre stades zoé, plusieurs individus succombant au cours de la mue menant à la post-larve. Cette espèce, largement distribuée mais relativement peu commune, est la première parmi les Paguridae s.s. de l'Atlantique occidentale à être élevée en laboratoire pendant toute sa vie larvaire. La phase zoé, dans l'eau à salinité 35-36%, dure environ 22 jours à 25° et 34 jours à 20°. La morphologie externe des quatre stades zoé, incluant celle de tous les appendices, est décrite en détail et illustrée. Des spécimens complets de la glaucothoé n'ont pas été obtenus, mais l'abdomen, les pléopodes, l'éventail caudal et les péreiopodes sont décrits et figurés. Les caractères par lesquels les larves de P. marrhi diffèrent de celles des autres espèces du genre sont énumérés. Les précédents chercheurs, se fondant sur une douzaine de caractères environ, ont séparé les larves du genre en plusieurs groupes, et celles de P. marshi se rangent manifestement dans l'un de ces groupes. Malheureusement, faute de descriptions détaillées, une comparaison serrée avec d'autres espèces du genre ne peut porter que sur quelques caractères. Une comparaison point par point avec les larves de Catapaguroides timidus montre un certain nombre de différences, principalement dans la durée relative du développement des appendices et dans la disposition des soies de ces appendices. La plupart des différences entre les larves paraissent de nature spécifique et aucun trait de signification proprement générique n'a pu être ainsi identifié.

Affiliations: 1: Institute of Marine Science, University of Miami, U.S.A.

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854064x00173
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854064x00173
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854064x00173
1964-01-01
2016-12-08

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation