Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Effects of Copper On the Crayfish Orconectes Rusticus (Girard)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[Des expériences à écoulement continu, d'une durée de 24 heures chacune, ont été menées sur des écrevisses adultes au stade d'intermue, en se servant de concentrations de cuivre aussi petites que 2,5 milligrammes par litre d'eau. Le résultat de ces expositions a été une mortalité complète dans les 15 jours. Des expositions interrompues aux mêmes concentrations ont eu les mêmes résultats. Quand l'écrevisse adulte a été soumise à 1 milligramme par litre d'eau sans interruption, 50 pour cent sont mortes dans la période de 15 jours. De jeunes écrevisses en état de croissance active ont été touchées de la même façon en moins de 24 heures. Des jeunes récemment écloses ont été les plus sensibles parmi toutes celles qui ont été étudiées. Cinquante pour cent d'entre elles ont été tuées au bout de 6 heures, avec une concentration d'un milligramme par litre. La viabilité des embryons a été affectée par une exposition au cuivre à des concentrations aussi petites que 0,125 milligrammes par litre d'eau. Une proportion de cuivre de 0,015 mg par litre retardait la croissance des jeunes récemment éclos., Des expériences à écoulement continu, d'une durée de 24 heures chacune, ont été menées sur des écrevisses adultes au stade d'intermue, en se servant de concentrations de cuivre aussi petites que 2,5 milligrammes par litre d'eau. Le résultat de ces expositions a été une mortalité complète dans les 15 jours. Des expositions interrompues aux mêmes concentrations ont eu les mêmes résultats. Quand l'écrevisse adulte a été soumise à 1 milligramme par litre d'eau sans interruption, 50 pour cent sont mortes dans la période de 15 jours. De jeunes écrevisses en état de croissance active ont été touchées de la même façon en moins de 24 heures. Des jeunes récemment écloses ont été les plus sensibles parmi toutes celles qui ont été étudiées. Cinquante pour cent d'entre elles ont été tuées au bout de 6 heures, avec une concentration d'un milligramme par litre. La viabilité des embryons a été affectée par une exposition au cuivre à des concentrations aussi petites que 0,125 milligrammes par litre d'eau. Une proportion de cuivre de 0,015 mg par litre retardait la croissance des jeunes récemment éclos.]

Affiliations: 1: Robert A. Taft Sanitary Engineering Center, Cincinnati, Ohio, U.S.A.

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854067x00684
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854067x00684
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854067x00684
1967-01-01
2016-08-24

Sign-in

Can't access your account?
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation