Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Effects of Varying Wavelengths, Intensities and Polarized Light On Population Dynamics and Ephippial Production of Daphnia Pulex Leydig, 1860, Emend. Richard, 1896 (Cladocera)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[Des populations de D. pulex ont été élevées sous une lumière dont la longueur d'onde, l'intensité, et la polarisation étaient connues. Il y a une corrélation positive entre le taux de survivance et la longueur d'onde pour les animaux adaptés à la lumière normale. Les différences entre les populations élevées sous des longueurs d'onde différentes disparaissent après une semaine. L'effet de la longueur d'onde ne semble pas être un effet d'intensité. Il y a un corrélation négative entre l'intensité de la lumière, à l'exception des ténèbres complètes, et la grandeur de la population. L'effet de la lumière polarisée sur la grandeur de la population n'est pas séparable de l'effet d'intensité; cependant, la polarisation de la lumière réduit de façon significative la population des adultes. La production des ephippia a été augmentée par les longueurs d'onde bleues. Tandis que de la lumière était nécessaire pour la production des ephippia, son intensité et sa polarisation n'avaient pas d'effet significatif., Des populations de D. pulex ont été élevées sous une lumière dont la longueur d'onde, l'intensité, et la polarisation étaient connues. Il y a une corrélation positive entre le taux de survivance et la longueur d'onde pour les animaux adaptés à la lumière normale. Les différences entre les populations élevées sous des longueurs d'onde différentes disparaissent après une semaine. L'effet de la longueur d'onde ne semble pas être un effet d'intensité. Il y a un corrélation négative entre l'intensité de la lumière, à l'exception des ténèbres complètes, et la grandeur de la population. L'effet de la lumière polarisée sur la grandeur de la population n'est pas séparable de l'effet d'intensité; cependant, la polarisation de la lumière réduit de façon significative la population des adultes. La production des ephippia a été augmentée par les longueurs d'onde bleues. Tandis que de la lumière était nécessaire pour la production des ephippia, son intensité et sa polarisation n'avaient pas d'effet significatif.]

Affiliations: 1: Department of Zoology, University of Kansas, U.S.A.

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854068x01169
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854068x01169
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854068x01169
1968-01-01
2016-09-27

Sign-in

Can't access your account?
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation