Cookies Policy
X
Cookie Policy

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

On Comparative Functional Morphology of Limbs of Chydoridae (Cladocera)

MyBook is a cheap paperback edition of the original book and will be sold at uniform, low price.

Buy this article

Price:
$30.00+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[La notion des unités (complexes) fonctionnelles est appliquée à l'appareil des extrémités des Chydoridae. Les unités fonctionnelles ne coincident pas avec les unités morphologiques. La première unité fonctionnelle est un complexe des structures employées pour la natation, la seconde est destinée aux déplacements sur le substratum, la troisième est employée pour procurer de la nourriture, pour la filtrer, pour la porter à la bouche, et pour la respiration. Dans chaque unité fonctionnelle il y a une partie exécutive et une partie réceptrice. Il y a trois types morpho-fonctionnels de l'appareil des extrémités indiqués par l'auteur qui s'accordent avec la différenciation à l'intérieur de la troisième unité fonctionnelle. La forme des extrémités et de leurs soies s'explique par leurs rapports réciproques et par leurs rapports avec les autres parties du corps (au bord ventral de la coquille) et avec le milieu (le substratum). L'absence de certaines soies des exopodites ou leur réduction s'explique par la pression des soies des exopodites des extrémités précédentes. Dans certaines cas la même structure participe à plusieurs fonctions (réunion fonctionnelle). Etant donné que la structure du rameau externe de l'endite de la première patte est spécifique, elle joue un rôle dans la description des espèces., La notion des unités (complexes) fonctionnelles est appliquée à l'appareil des extrémités des Chydoridae. Les unités fonctionnelles ne coincident pas avec les unités morphologiques. La première unité fonctionnelle est un complexe des structures employées pour la natation, la seconde est destinée aux déplacements sur le substratum, la troisième est employée pour procurer de la nourriture, pour la filtrer, pour la porter à la bouche, et pour la respiration. Dans chaque unité fonctionnelle il y a une partie exécutive et une partie réceptrice. Il y a trois types morpho-fonctionnels de l'appareil des extrémités indiqués par l'auteur qui s'accordent avec la différenciation à l'intérieur de la troisième unité fonctionnelle. La forme des extrémités et de leurs soies s'explique par leurs rapports réciproques et par leurs rapports avec les autres parties du corps (au bord ventral de la coquille) et avec le milieu (le substratum). L'absence de certaines soies des exopodites ou leur réduction s'explique par la pression des soies des exopodites des extrémités précédentes. Dans certaines cas la même structure participe à plusieurs fonctions (réunion fonctionnelle). Etant donné que la structure du rameau externe de l'endite de la première patte est spécifique, elle joue un rôle dans la description des espèces.]

Affiliations: 1: Institute for Pondfishculture, Rybnoye, Dmitrovskiy rayon, Moskovskaya oblast, USSR

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Create email alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Name:*
    Email:*
    Your details
    Name:*
    Email:*
    Department:*
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
     
     
     
    Other:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library

    Thank you

    Your recommendation has been sent to your librarian.

  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation