Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Larvae of the Deep Sea Crab Cymonomus Bathamae Dell, 1971 (Decapoda, Dorippidae) With Observations On Larval Affinities of the Tymolinae

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

[La larve zoé du crabe dorippide d'eau profonde, Cymonomus bathanaae Dell, 1971, est décrite et figurée. Le développement est abrégé, avec un ou deux stades zoé nageant librement, et le stade suivant est considéré comme une mégalope (post-larve). La zoé est la première à être attribuée aux Tymolinae avec certitude, et ses caractères éclairent la position systématique de larves non identifiées précédemment décrites. Plusieurs caractères larvaires de C. bathamae sont primitifs, et la larve montre de plus étroites affinités avec celles des Homolidae (Williamson, 1965) et des Raninidae qu'avec celles d'autres groupes brachygnathes. Ceci appuie les vues de Gordon (1963) qui considère que les Dromiidae, les Raninidae et les Tymolinae sont tous apparentés, et que les Tymolinae devraient être séparés des Dorippinae, être élevés au rang de famille, et placés près des Dromiacea., La larve zoé du crabe dorippide d'eau profonde, Cymonomus bathanaae Dell, 1971, est décrite et figurée. Le développement est abrégé, avec un ou deux stades zoé nageant librement, et le stade suivant est considéré comme une mégalope (post-larve). La zoé est la première à être attribuée aux Tymolinae avec certitude, et ses caractères éclairent la position systématique de larves non identifiées précédemment décrites. Plusieurs caractères larvaires de C. bathamae sont primitifs, et la larve montre de plus étroites affinités avec celles des Homolidae (Williamson, 1965) et des Raninidae qu'avec celles d'autres groupes brachygnathes. Ceci appuie les vues de Gordon (1963) qui considère que les Dromiidae, les Raninidae et les Tymolinae sont tous apparentés, et que les Tymolinae devraient être séparés des Dorippinae, être élevés au rang de famille, et placés près des Dromiacea.]

Affiliations: 1: Department of Zoology, Victoria University of Wellington, New Zealand; 2: Biological Station, Portobello, New Zealand

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854075x00973
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854075x00973
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854075x00973
1975-01-01
2016-12-03

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation