Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Zoeal Stages of the Coral Crab Carpilius Corallinus (Herbst) (Decapoda, Xanthidae) Reared in the Laboratory')

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

Le développement complet des zoés du crabe de coraux Carpilius corallinus a été obtenu en élevage au laboratoire. Cinq stades zoé sont décrits et illustrés en détail. La mortalité a été élevée: peu de larves ont survécu au stade zoé V, et aucune au stade mégalope. Le développement de la zoé V prend 36-41 jours à 27,5-28,4°C et 36-38‰ de salinité. A l'inverse de la plupart des larves de Xanthidae, les zoés de C. corallinus gagnent le fond quelques heures seulement après l'éclosion, commençant alors leur vie benthique. Pour cette raison, les difficultés de fournir une source de nourriture sur le fond et un courant d'eau continu ont été les facteurs qui ont empêché un succès complet de l'élevage. Les caractères diagnostiques de C. corallinus semblent être la taille relativement énorme des zoés, les plus grandes peut-être parmi les Xanthidae, la sétation élevée de l'exopodite du premier et du second maxillipède aux stades zoé avancés, aussi sans équivalent chez les autres crabes de la même famille, et la grande taille de la mandibule par rapport à celle du corps, fait qui apparaît immédiatement quand on observe les larves à faible grossissement. Compte tenu des arguments de Scotto (1979) concluant que Menippe est le genre le plus primitif parmi les Xanthidae, et des critères de Rice (1980) à propos des caractères larvaires primitifs et évolués, on peut considérer que c'est Carpilius et non Menippe qui est le plus primitif des Xanthidae. En effet Carpilius passe, comme Menippe, par 5 stades zoé, mais a un plus grand nombre de soies sur la mandibule et sur le premier et le second maxillipède.

Affiliations: 1: Fundacion Cientifica Los Roques, Apartado No 1, Carmelitas, Caracas 1010-A, Venezuela

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854083x00794
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854083x00794
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854083x00794
1983-01-01
2016-12-10

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation