Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Karyological Studies in Idotea Spp. (Isopoda, Valvifera)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

[Les chromosomes mitotiques et méiotiques de quatre espèces d'Isopodes marins, Idotea baltica (Pallas), n = 29, I. chelipes (Pallas), n = 29, I. granulosa Rathke, n = 28, et I. pelagica Leach, n = 28 ont été étudiés dans des populations du nord de la Baltique, de la côte occidentale de Suède et de la mer d'Irlande. Les recherches ont porté sur les chromosomes des tissus embryonnaires et testiculaires en utilisant les techniques du squash à l'orcéine et une modification du séchage à l'air (Salemaa, 1979b). Les résultats confirment les étroites relations caryologiques entre les espèces européennes d'Idotea. Toutes les espèces examinées ont une paire de grands chromosomes métacentriques ou submétacentriques et deux paires de chromosomes satellits, en plus d'éléments métacentriques ou submétacentriques de taille variable. L'activité nucléolaire est associée aux chromosomes satellits chez Idotea. Des chromosomes sexuels particuliers par la forme ou le comportement n'ont pu être trouvés. Un "pattern" de bandes a pu être induit avec la trypsine dans des chromosomes méiotiques (pachytène). Les comparaisons des caryotypes des Idotea spp. indiquent que la décroissance dans le nombre de base peut être dû à des fusions centriques d'éléments acrocentriques du caryotype. L'hypothèse selon laquelle les Crustacés confrontés à un environnement hétérogène et instable ont des nombres de chromosomes faibles et variables est discutée. Les nombres de chromosomes étaient similaires dans différentes populations et races géographiques des espèces d'Idotea examinées. Une variation géographique n'a été trouvée que dans la fréquence des ponts d'inversion indiquant un polymorphisme chromosomique balancé dans les populations périphériques d'I. balthica., Les chromosomes mitotiques et méiotiques de quatre espèces d'Isopodes marins, Idotea baltica (Pallas), n = 29, I. chelipes (Pallas), n = 29, I. granulosa Rathke, n = 28, et I. pelagica Leach, n = 28 ont été étudiés dans des populations du nord de la Baltique, de la côte occidentale de Suède et de la mer d'Irlande. Les recherches ont porté sur les chromosomes des tissus embryonnaires et testiculaires en utilisant les techniques du squash à l'orcéine et une modification du séchage à l'air (Salemaa, 1979b). Les résultats confirment les étroites relations caryologiques entre les espèces européennes d'Idotea. Toutes les espèces examinées ont une paire de grands chromosomes métacentriques ou submétacentriques et deux paires de chromosomes satellits, en plus d'éléments métacentriques ou submétacentriques de taille variable. L'activité nucléolaire est associée aux chromosomes satellits chez Idotea. Des chromosomes sexuels particuliers par la forme ou le comportement n'ont pu être trouvés. Un "pattern" de bandes a pu être induit avec la trypsine dans des chromosomes méiotiques (pachytène). Les comparaisons des caryotypes des Idotea spp. indiquent que la décroissance dans le nombre de base peut être dû à des fusions centriques d'éléments acrocentriques du caryotype. L'hypothèse selon laquelle les Crustacés confrontés à un environnement hétérogène et instable ont des nombres de chromosomes faibles et variables est discutée. Les nombres de chromosomes étaient similaires dans différentes populations et races géographiques des espèces d'Idotea examinées. Une variation géographique n'a été trouvée que dans la fréquence des ponts d'inversion indiquant un polymorphisme chromosomique balancé dans les populations périphériques d'I. balthica.]

Affiliations: 1: Hydrobiological Laboratory, Department of Botany, Fabianinkatu 24, 00100 Helsinki, 10, Finland

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854085x00738
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854085x00738
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854085x00738
1985-01-01
2016-12-09

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation