Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

The Relationship Between Antennal Segment Number and Moulting in Talitrus Saltator (Montagu, 1808) (Amphipoda, Talitridae)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

[La fréquence de l'addition d'articles au flagelle de la seconde antenne chez l'amphipode Talitrus saltator était considérée comme un indicateur possible du nombre de mues effectuées. Chez la majorité des juvéniles, 1 article seulement s'ajoutait à chaque mue. Pendant et après la différenciation sexuelle, entre 12 et 15 articles, la fréquence et le taux d'addition d'articles étaient extrêmement variables. Les mâles présentaient cependant un plus grand nombre d'articles, quelle que fut leur taille. On peut suggérer que l'addition imprévisible d'articles chez les Talitrus adultes est associée à la réduction de la croissance relative de la mue adulte, plutôt qu'au nombre de mues lui-même. Cette étude laisse supposer que le dénombrement des segments antennaires n'est pas un moyen efficace, ni sûr, de déterminer le nombre de mucs effectuées chez les populations d'amphipodes., La fréquence de l'addition d'articles au flagelle de la seconde antenne chez l'amphipode Talitrus saltator était considérée comme un indicateur possible du nombre de mues effectuées. Chez la majorité des juvéniles, 1 article seulement s'ajoutait à chaque mue. Pendant et après la différenciation sexuelle, entre 12 et 15 articles, la fréquence et le taux d'addition d'articles étaient extrêmement variables. Les mâles présentaient cependant un plus grand nombre d'articles, quelle que fut leur taille. On peut suggérer que l'addition imprévisible d'articles chez les Talitrus adultes est associée à la réduction de la croissance relative de la mue adulte, plutôt qu'au nombre de mues lui-même. Cette étude laisse supposer que le dénombrement des segments antennaires n'est pas un moyen efficace, ni sûr, de déterminer le nombre de mucs effectuées chez les populations d'amphipodes.]

Affiliations: 1: Department of Oceanography, The University, Southampton S09 5NH, U.K.

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854087x00330
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854087x00330
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854087x00330
1987-01-01
2016-12-10

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation