Cookies Policy
X
Cookie Policy

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

The Effect of Tidal Inundation On the Activity and Behavior of the Supralittoral Talitrid Amphipod Traskorchestia Traskiana (Stimpson, 1857)

MyBook is a cheap paperback edition of the original book and will be sold at uniform, low price.

Buy this article

Price:
$30.00+ Tax (if applicable)
Add to Favorites

image of Crustaceana

[L'effet de l'inondation tidale sur l'activité et le comportement de l'amphipode supralittoral non fouisseur Traskorchestia traskiana (Stimpson, 1857) a été étudié. L'activité relative à la surface de plusieurs banquettes d'algues a été enregistrée sur une période de 29 heures au début de l'automne, par comptage des amphipodes pris dans des pièges à formol. Peu d'individus étaient présents à la surface de la banquette entre le milieu de la matinée et le milieu de l'après midi (10.00 h-15.00 h; prise moyenne = < 1 amphipode/piège/h). Pendant ce temps, la température atteignait 34°C à la surface des algues mais ne dépassait pas 21 °C à 5 cm et 20 cm sous cette surface. L'activité nocturne sur la surface se traduisait par une prise moyenne de 25 amphipodes/piège/h (20.00 h-07.00 h). L'inondation de la banquette pendant une marée haute du milieu de l'après-midi provoquait le départ de beaucoup d'individus. La prise moyenne à la surface des alques croissait de < 1 amphipode/piège/h pendant une période de 5 heures précédant l'inondation à un maximum de 330 amphipodes/piège/h pendant la phase de 4 heures d'inondation de la banquette (15.00 h-19.00 h). Les amphipodes restent habituellement cachés dans ou sous la banquette pendant le jour et ne deviennent actifs sur les algues et sur la plage qu'à la nuit. L'inondation de jour perturbe ce modèle et provoque une activité locomotrice élevée et, relativement rapidement, des migrations fortement orientées vers la côte. Le mécanisme de déclenchement de ces migrations vers la terre semble être une réaction négative à la submersion, ce qui a aussi été observé en laboratoire. Les animaux qui migrent ainsi sont sujets à la prédation par les oiseaux de mer et à des stress physiologiques. La migration à longue distance (plus de 50 mètres) sur une plage sableuse chaude (34-36°C) provoque une désorientation, une perte progressive de la coordination locomotrice, un stress de dessication et éventuellement la mort. Les amphipodes qui restent dans la banquette d'algues pendant son inondation peuvent être la proie des poissons et certains peuvent être entrainés vers la mer. Les animaux tolèrent l'immersion dans l'eau de mer pendant deux semaines au moins. On peut supposer que, chez ces espèces non fouisseuses, l'incapacité à se reproduire dans l'eau, comme on l'a montré pour la puce de sable Orchestia platensis Kröyer (Bock, 1967), peut en partie expliquer l'évolution de la réaction de fuite devant l'eau et la migration vers la terre en réponse à l'inondation., L'effet de l'inondation tidale sur l'activité et le comportement de l'amphipode supralittoral non fouisseur Traskorchestia traskiana (Stimpson, 1857) a été étudié. L'activité relative à la surface de plusieurs banquettes d'algues a été enregistrée sur une période de 29 heures au début de l'automne, par comptage des amphipodes pris dans des pièges à formol. Peu d'individus étaient présents à la surface de la banquette entre le milieu de la matinée et le milieu de l'après midi (10.00 h-15.00 h; prise moyenne = < 1 amphipode/piège/h). Pendant ce temps, la température atteignait 34°C à la surface des algues mais ne dépassait pas 21 °C à 5 cm et 20 cm sous cette surface. L'activité nocturne sur la surface se traduisait par une prise moyenne de 25 amphipodes/piège/h (20.00 h-07.00 h). L'inondation de la banquette pendant une marée haute du milieu de l'après-midi provoquait le départ de beaucoup d'individus. La prise moyenne à la surface des alques croissait de < 1 amphipode/piège/h pendant une période de 5 heures précédant l'inondation à un maximum de 330 amphipodes/piège/h pendant la phase de 4 heures d'inondation de la banquette (15.00 h-19.00 h). Les amphipodes restent habituellement cachés dans ou sous la banquette pendant le jour et ne deviennent actifs sur les algues et sur la plage qu'à la nuit. L'inondation de jour perturbe ce modèle et provoque une activité locomotrice élevée et, relativement rapidement, des migrations fortement orientées vers la côte. Le mécanisme de déclenchement de ces migrations vers la terre semble être une réaction négative à la submersion, ce qui a aussi été observé en laboratoire. Les animaux qui migrent ainsi sont sujets à la prédation par les oiseaux de mer et à des stress physiologiques. La migration à longue distance (plus de 50 mètres) sur une plage sableuse chaude (34-36°C) provoque une désorientation, une perte progressive de la coordination locomotrice, un stress de dessication et éventuellement la mort. Les amphipodes qui restent dans la banquette d'algues pendant son inondation peuvent être la proie des poissons et certains peuvent être entrainés vers la mer. Les animaux tolèrent l'immersion dans l'eau de mer pendant deux semaines au moins. On peut supposer que, chez ces espèces non fouisseuses, l'incapacité à se reproduire dans l'eau, comme on l'a montré pour la puce de sable Orchestia platensis Kröyer (Bock, 1967), peut en partie expliquer l'évolution de la réaction de fuite devant l'eau et la migration vers la terre en réponse à l'inondation.]

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Create email alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Name:*
    Email:*
    Your details
    Name:*
    Email:*
    Department:*
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
     
     
     
    Other:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library

    Thank you

    Your recommendation has been sent to your librarian.

  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation