Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Caridina Kumariae, a New Species From Sri Lanka and Some Aspects of Its Ecology (Decapoda, Atyidae)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

[Une nouvelle espèce de crevette atyide, Caridina kumariae, est décrite d'une rivière, à une altitude de 1150-1375 m. C'est la première espèce de ce groupe à être signalée au-dessus de 1000 m, depuis 1894, au Sri Lanka. La population inclût plus de mâles que de femelles, ce qui est une exception par rapport aux autres espèces d'atyides étudiés. La reproduction s'observe tout au long de l'année, avec un maximum pendant la saison des pluies. Les mâles ont d'abord une croissance plus rapide que les femelles. Les tailles maximales atteintes par les mâles et les femelles sont respectivement de 23 et 22 mm. Les plus petites femelles ovigères mesurent 15 mm. Les oeufs sont relativement plus grands (1,56 ± 0,009 mm de long et 1,05 ± 008 mm de large, n = 35) et relativement moins nombreux (7-17). Le développement larvaire est abrégé., Une nouvelle espèce de crevette atyide, Caridina kumariae, est décrite d'une rivière, à une altitude de 1150-1375 m. C'est la première espèce de ce groupe à être signalée au-dessus de 1000 m, depuis 1894, au Sri Lanka. La population inclût plus de mâles que de femelles, ce qui est une exception par rapport aux autres espèces d'atyides étudiés. La reproduction s'observe tout au long de l'année, avec un maximum pendant la saison des pluies. Les mâles ont d'abord une croissance plus rapide que les femelles. Les tailles maximales atteintes par les mâles et les femelles sont respectivement de 23 et 22 mm. Les plus petites femelles ovigères mesurent 15 mm. Les oeufs sont relativement plus grands (1,56 ± 0,009 mm de long et 1,05 ± 008 mm de large, n = 35) et relativement moins nombreux (7-17). Le développement larvaire est abrégé.]

Affiliations: 1: Department of Zoology, University of Peradeniya, Peradeniya, Sri Lanka

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854090x00255
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854090x00255
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854090x00255
1990-01-01
2016-12-04

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation