Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Salinity Tolerance and Osmoregulation of Traskorchestia Traskiana (Stimpson, 1857) (Amphipoda, Talitridae)

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Crustaceana

[La tolérance à la salinité et les capacités osmorégulatrices de l'amphipode Talitridae supralittoral Traskorchestia traskiana (Stimpson, 1857) ont été étudiées. Les individus récoltés au printemps tolèrent un large échelonnement des salinités à 10°C. La survie optimale est obtenue à 30‰ de salinité (100% de survivants après 14 jours). Plus de 80% des animaux ont survécut au moins 14 jours dans des eaux à salinité de 5-40‰, et 60 % pendant 11 jours à des salinités de 2,5 et 50‰. A 60‰, deux-tiers des animaux mourraient dans les 3 jours, bien que certains survécussent pendant près de 10 jours. A 0 et 70%, tous les animaux mourraient dans les 28 heures. Les individus exposés sur un substrat à des salinités de 0 ou 60‰ survivaient plus longtemps que ceux immergé dans des eaux aux mêmes salinités. Les individus récoltés en automne manifestaient une plus grande tolérance aux salinités extrême que ceux du printemps. A 0 et 70‰, les durées léthales moyennes (LT 50: durée requises pour une mortalité de 50%) des individus de l'automne étaient de 5-6 heures supérieures à celles des spécimens de printemps. La durée maximale de survie (LT 100) augmentait de 12 heures à 0‰ et de plus de 13 jours à 70‰ entre le printemps et l'automne. A 50‰, tous les spécimens d'automne, contre 46% seulement des spécimens de printemps étaient encore vivant après 14 jours. La durée de survie des spécimens d'automne à 60‰ était influencée par la salinité d'acclimatation préexpérimentale. Les individus qui avaient été préaclimatés à 50‰ en laboratoire survivaient plus longtemps à 60‰ que ceux qui avaient été préaclimatés à 25‰ (LT50 = 6,4 jours et 1,4 jours respectivement). La tolérance aux salinités extrêmes chez les individus d'automne diminuait fortement lorsque la température expérimentale était relevée de 10 à 25°C. Les amphipodes muaient dans des salinités allant de 2,5 à 50‰, mais les fréquences de survie à la mue et à la postmue étaient plus élevées aux salinités de 10 à 30‰. T. traskiana est un régulateur hyper- et hypo-osmotique. Entre des salinités externes de 2,5 et 55‰, la concentration saline moyenne de l'haemolymphe s'échelonnait entre 20 et 44‰ (~ 570-1280 milliosmoles). Dans l'intervalle des salinités externes optimales, de 5 à 40‰, la salinité de l'haemolymphe variait de 22 à 34‰ (~640-980 mOsm). La signification de ces résultats est discutée en relation avec les facteurs de l'environnement et le mode de vie de l'amphipode dans la zone supralittorale., La tolérance à la salinité et les capacités osmorégulatrices de l'amphipode Talitridae supralittoral Traskorchestia traskiana (Stimpson, 1857) ont été étudiées. Les individus récoltés au printemps tolèrent un large échelonnement des salinités à 10°C. La survie optimale est obtenue à 30‰ de salinité (100% de survivants après 14 jours). Plus de 80% des animaux ont survécut au moins 14 jours dans des eaux à salinité de 5-40‰, et 60 % pendant 11 jours à des salinités de 2,5 et 50‰. A 60‰, deux-tiers des animaux mourraient dans les 3 jours, bien que certains survécussent pendant près de 10 jours. A 0 et 70%, tous les animaux mourraient dans les 28 heures. Les individus exposés sur un substrat à des salinités de 0 ou 60‰ survivaient plus longtemps que ceux immergé dans des eaux aux mêmes salinités. Les individus récoltés en automne manifestaient une plus grande tolérance aux salinités extrême que ceux du printemps. A 0 et 70‰, les durées léthales moyennes (LT 50: durée requises pour une mortalité de 50%) des individus de l'automne étaient de 5-6 heures supérieures à celles des spécimens de printemps. La durée maximale de survie (LT 100) augmentait de 12 heures à 0‰ et de plus de 13 jours à 70‰ entre le printemps et l'automne. A 50‰, tous les spécimens d'automne, contre 46% seulement des spécimens de printemps étaient encore vivant après 14 jours. La durée de survie des spécimens d'automne à 60‰ était influencée par la salinité d'acclimatation préexpérimentale. Les individus qui avaient été préaclimatés à 50‰ en laboratoire survivaient plus longtemps à 60‰ que ceux qui avaient été préaclimatés à 25‰ (LT50 = 6,4 jours et 1,4 jours respectivement). La tolérance aux salinités extrêmes chez les individus d'automne diminuait fortement lorsque la température expérimentale était relevée de 10 à 25°C. Les amphipodes muaient dans des salinités allant de 2,5 à 50‰, mais les fréquences de survie à la mue et à la postmue étaient plus élevées aux salinités de 10 à 30‰. T. traskiana est un régulateur hyper- et hypo-osmotique. Entre des salinités externes de 2,5 et 55‰, la concentration saline moyenne de l'haemolymphe s'échelonnait entre 20 et 44‰ (~ 570-1280 milliosmoles). Dans l'intervalle des salinités externes optimales, de 5 à 40‰, la salinité de l'haemolymphe variait de 22 à 34‰ (~640-980 mOsm). La signification de ces résultats est discutée en relation avec les facteurs de l'environnement et le mode de vie de l'amphipode dans la zone supralittorale.]

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/156854091x00470
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/156854091x00470
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/156854091x00470
1991-01-01
2016-12-04

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Crustaceana — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation