Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Sīra/s et Histoire

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Arabica

Le but de cette étude est de tenter de replacer les textes édités des cinq "grandes sīra/s" dans un cadre historique. Nous n'entendons pas par là, faire un bilan des recherches sur la constitution de ces sīra/s, qui sont loin d'être achevées. Nous ne nous sommes intéressés aux sīra/s que dans leurs versions imprimées, et dans la mesure où l'état des textes semblait correspondre à ce qu'ils étaient à la fin de l'époque médiévale, laissant ainsi de côté les ajouts visiblement postérieurs (peu importants par rapport à l'ensemble : "modernisation" des noms de titres et fonctions à l'époque ottomanes, et adjonction alors de quelques épisodes).

Dans une première partie, publiée dans le précédent numéro d'Arabica consacré au Roman de Baybars, faute de pouvoir encore dater les textes par l'analyse de la langue, ce qui demandera encore beaucoup de temps (et n'est pas de notre compétence), nous nous sommes efforcés de dater le public destinataire des sīra/s. Il nous est apparu que ces sīra/s se présentaient comme une nouvelle littérature de jihād, et l'analyse géo-politique des textes utilisés dans les éditions imprimées, a semblé montrer que ce jihād se réduisait à la défense de l'Empire mamelouk, et que le public auquel le contenu de ces sīra/s était destiné, avait sans doute vécu au XV° siècle.

Nous nous sommes ensuite interrogés sur l'adéquation des sīra/s à leur public, et il nous a semblé qu'on pouvait les mettre en rapport avec divers groupes sociaux de la société mamelouke de ce temps (émirs circassiens, grandes dames circassiennes, grands eunuques éthiopiens et autres Africains, communauté maghrébine du Caire).

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/1570058041445691
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/1570058041445691
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/1570058041445691
2004-07-01
2016-12-10

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Arabica — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation