Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Le lieu de la parole dans Awlād āritnā

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

Access this article

+ Tax (if applicable)
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

image of Arabica

Moment de rupture dans l’oeuvre réaliste de Nağīb Mafū, Awlād āritnā, ce roman dit « symboliste », fut précédé de cinq années de silence. Il est à l’origine de ce récit, une crise de la parole qui devient le sujet même de l’écriture. Mafū semble moins y interroger le sens des textes religieux que les regarder comme l’unique trace qui subsiste après la disparition du lieu original d’où la parole a jadis surgi. Cet article analyse les modalités d’exposition de cette quête du lieu de la parole dans Awlād āritnā. Deux conversions majeures sont opérées par Mafū pour retracer ce surgissement: d’une part, le lieu unique est converti en une pluralité d’espaces, de l’autre, la parole originelle bifurquée en discours infinis. À mesure que le référent se retire, le vide ontologique se creuse et la prolifération des discours fait écran au lieu de cette présence originelle. Mais la nostalgie du silence fondateur alimente le mythe du retour. Or, seule la représentation, une « mimésis du discours », permet de recouvrer la présence première. Cette reconversion ultime passe par les techniques de l’écriture narrative, d’une mimésis pensant désormais le spirituel, d’une métaphysique coïncidant avec le poétique.

Affiliations: 1: INALCO-CERMOM

Loading

Full text loading...

/content/journals/10.1163/157005810x510719
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/157005810x510719
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/157005810x510719
2010-06-01
2016-12-03

Sign-in

Can't access your account?
  • Tools

  • Add to Favorites
  • Printable version
  • Email this page
  • Subscribe to ToC alert
  • Get permissions
  • Recommend to your library

    You must fill out fields marked with: *

    Librarian details
    Your details
    Why are you recommending this title?
    Select reason:
     
    Arabica — Recommend this title to your library
  • Export citations
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation