Cookies Policy
X

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

I accept this policy

Find out more here

Full Access L’Itinerario de J.H. van Linschoten, ou l’histoire d’un divorce entre le livre et la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC), 1595-1619

No metrics data to plot.
The attempt to load metrics for this article has failed.
The attempt to plot a graph for these metrics has failed.
The full text of this article is not currently available.

Brill’s MyBook program is exclusively available on BrillOnline Books and Journals. Students and scholars affiliated with an institution that has purchased a Brill E-Book on the BrillOnline platform automatically have access to the MyBook option for the title(s) acquired by the Library. Brill MyBook is a print-on-demand paperback copy which is sold at a favorably uniform low price.

L’Itinerario de J.H. van Linschoten, ou l’histoire d’un divorce entre le livre et la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC), 1595-1619

  • HTML
  • PDF
Add to Favorites
You must be logged in to use this functionality

Résumé Les compagnies commerciales et coloniales de l’époque moderne n’ont qu’à de rares exceptions retenu l’attention de l’histoire du livre. Intermédiaires de la circulation d’écrits entre les continents, elles constituent pourtant des objets d’études incontournables pour que l’histoire du livre sorte du seul cadre national et pose la question du rôle de la culture écrite dans le désenclavement du monde à partir du XVIe siècle. Pour comprendre l’attitude de la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC) face à l’imprimé, cet article revient sur le cas bien connu de l’Itinerario de Jan Huygen van Linschoten (1595-1596), un livre qui, s’il a incarné quelques années la complémentarité entre le monde du livre et le projet ultramarin, a très vite scellé leur antagonisme. Suite aux plaintes des directeurs de la Compagnie inquiets de sa large diffusion, il motiva en effet l’émission d’un privilège de librairie en 1619 qui entérinait le divorce entre le livre et la mer pour toute la durée du Siècle d’Or.

Affiliations: 1: Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Paris

10.1163/157006912X650297
/content/journals/10.1163/157006912x650297
dcterms_title,pub_keyword,dcterms_description,pub_author
10
5
Loading

Résumé Les compagnies commerciales et coloniales de l’époque moderne n’ont qu’à de rares exceptions retenu l’attention de l’histoire du livre. Intermédiaires de la circulation d’écrits entre les continents, elles constituent pourtant des objets d’études incontournables pour que l’histoire du livre sorte du seul cadre national et pose la question du rôle de la culture écrite dans le désenclavement du monde à partir du XVIe siècle. Pour comprendre l’attitude de la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC) face à l’imprimé, cet article revient sur le cas bien connu de l’Itinerario de Jan Huygen van Linschoten (1595-1596), un livre qui, s’il a incarné quelques années la complémentarité entre le monde du livre et le projet ultramarin, a très vite scellé leur antagonisme. Suite aux plaintes des directeurs de la Compagnie inquiets de sa large diffusion, il motiva en effet l’émission d’un privilège de librairie en 1619 qui entérinait le divorce entre le livre et la mer pour toute la durée du Siècle d’Or.

Loading

Full text loading...

/deliver/15700690/42/1/15700690_042_01_S04_text.html?itemId=/content/journals/10.1163/157006912x650297&mimeType=html&fmt=ahah
/content/journals/10.1163/157006912x650297
Loading

Data & Media loading...

http://brill.metastore.ingenta.com/content/journals/10.1163/157006912x650297
Loading
Loading

Article metrics loading...

/content/journals/10.1163/157006912x650297
2012-01-01
2017-03-29

Sign-in

Can't access your account?
  • Key

  • Full access
  • Open Access
  • Partial/No accessInformation